Retour

Fukushima / Antoine d'Agata

118,48 €

Épuisé

"The void surrounds me and eats my belly. Through the clear glass of the car window, everything is grey: slow descent into a warm and acrid cell nucleus, memory wearing off through scattered images whose logic is as atomized as the territories I go through". Antoine d'Agata

Plus de détails

Plus de détails

Ce livre n'est plus disponible

 
EditeurSuper Labo
Date de publication2015
Format18,3 x 12,3 cm
Nombre de pages608
Nombre d'exemplaires500
SpécificationsCouverture rigide
Langue(s)Japonais, Anglais
ISBN978-4-905052-77-7

In this book published by the Japanese publisher SUPERLABO, d'Agata offers to see a work very different from his usual practice. In this small compact format book, over 600 pages follow a typological series of dwellings abandoned by their occupants after the nuclear disaster. Through these black and white images of houses emanates a different perception of the disaster. Far from miserabilism, they invoke the specters of these decimated lives and the emptiness of human absence.

"The void surrounds me and eats my belly. Through the clear glass of the car window, everything is grey: slow descent into a warm and acrid cell nucleus, memory wearing off through scattered images whose logic is as atomized as the territories I go through".

Antoine d'Agata

*

Dans ce livre publié par l'éditeur Japonais SUPERLABO, D'Agata offre à voir un travail aux antipodes de sa pratique habituelle. Dans ce livre au petit format compact se succèdent sur plus de 600 pages une série typologique d'habitations abandonnées par leurs occupants après la catastrophe nucléaire. A travers ces images en noir et blanc de maisons émane une perception différente de la catastrophe. Loin du misérabilisme, elles invoquent les spectres de ces vies décimées et le vide de l'absence humaine. 

"Le vide m'entoure et me mange le ventre. A travers le verre clair de la vitre de la voiture, tout est gris: lente descente dans un noyau de cellule chaude et acre, mémoire usée par des images éparses dont la logique est aussi atomisée que les territoires que je traverse. "

Antoine d'Agata

30 autres livres pourraient vous intéresser :