Retour

THE WEDDING / BORIS MIKHAILOV

75,83 €

Épuisé

Very provocative, the famous Mikhailov’s photographs document the daily life of homeless people (also known as Bomzhes) living in post-communist Eastern Europe after the disappearance of the Soviet Union. These are ruthless and flawless representations of poverty and of communities living on the sidelines of Russia's new economic regime, without any help or social support.

Plus de détails

Plus de détails

Ce livre n'est plus disponible

 
EditeurMOREL Books
Date de publication1ère édition 2010
Format 23,5 x 24,0 cm
Nombre de pages58
Nombre d'exemplaires1000
SpécificationsCouverture rigide
Langue(s)Anglais

Very provocative, the famous Mikhailov’s photographs document the daily life of homeless people (also known as Bomzhes) living in post-communist Eastern Europe after the disappearance of the Soviet Union. These are ruthless and flawless representations of poverty and of communities living on the sidelines of Russia's new economic regime, without any help or social support.

This series presents a simulated marriage between two homeless people, often naked and in lascivious poses, placed in their daily environment. Mikhailov's photographs, often presented in ironic situations, imbued with sarcastic humor, only add to the absurdity of this tragic life. The viewer experiences feelings of empathy and disgust as they assimilate the content of these engaging and horrifying images with guilt. The photographer plunges us into an unknown world of madness, misery, nostalgia and death, in a non-redemptive portrait of humanity on the fringes. The Wedding is binded in the manner of a traditional wedding album, with imitation leather and gold letters, designed by calligrapher John Stevens. It is supplemented by a text by Adrian Searle.

*

Très provocantes, les fameuses photographies de Mikhailov documentent le quotidien des sans-abri (également connus sous le nom de Bomzhes) vivant dans l'Europe de l'Est post-communiste après la disparition de l'Union soviétique. Ce sont des représentations impitoyables et sans failles de la pauvreté et des communautés qui vivent en marge du nouveau régime économique de la Russie, sans aucun soutien ou prise en charge sociale.

Cette série présente un mariage simulé entre deux sans-abri, souvent nus et dans des poses lascives, placés dans leur environnement quotidien. Les photographies de Mikhaïlov, souvent présentées dans des situations ironiques, empreintes d'un humour sarcastique, ne font qu'ajouter à l'absurdité de cette vie tragique. Le spectateur éprouve des sentiments d'empathie et de dégoût en assimilant avec culpabilité le contenu de ces images engageantes et horrifiantes. Le photographe nous fait plonger dans un monde inconnu de folie, de misère, de nostalgie et de mort, dans un portrait non rédempteur d'une l'humanité en marge. The Wedding est relié à la manière d'un album de mariage traditionnel, avec faux-cuir et lettrage d'or, conçu par le calligraphe John Stevens. Il est complété par un texte d'Adrian Searle.

30 autres livres pourraient vous intéresser :