Retour

Esther Hovers / False Positives

37,91 €

Épuisé

Esther Hovers se penche ici sur un dispositif de caméras et d’algorithmes capable d’identifier des comportements établis par des entités extérieures comme « déviants ». Hovers axe son travail sur huit anomalies récurrentes, signe d’un comportement suspect et d’un potentiel acte criminel.

Plus de détails

Plus de détails

Ce livre n'est plus disponible

 
EditeurFw: Books
Date de publication2017
Format24 x 34 cm
Nombre de pages48p.
ISBN9789490119577

Née en 1991 à Amsterdam, la photographe Esther Hovers s’intéresse à la relation entre l’humain et l’architecture, l’influence que cette dernière peut avoir sur son comportement et plus particulièrement dans False Positives, nouveau livre publié par l’éditeur hollandais FW, à l’intrusion du pouvoir dans l’architecture urbaine. Il s’agit ici d’un dispositif de caméras et d’algorithmes capable d’identifier des comportements établis par des entités extérieures comme « déviants ». Hovers axe son travail sur huit anomalies récurrentes, signe d’un comportement suspect et d’un potentiel acte criminel. Ces huit anomalies en particulier lui ont été désignées par des experts en système de surveillance, avec qui l’artiste a collaboré pour ce projet. Elle propose ainsi un questionnement sur le développement de la surveillance urbaine et le contrôle étatique, mais aussi sur la normativité comportementale dans l’espace public et à qui appartient la décision d’établir ce qui constitue ou pas la norme comportementale. Le livre à la couverture rigide se déploie en un superbe leporello imprimé sur deux faces. Très bien réalisé par FW: Books.      

 

Born in 1991 in Amsterdam, the photographer Esther Hovers’s interest lies in the relationship between the human and architecture and most specifically in the influence this latter may have on human’s behaviour. In False Positives, new book published by the Dutch editor FW, she focuses on the intrusion of power in urban architecture through cameras and algorithms able to identify so-called « deviant behaviours ». Hovers line her work with eight recurrent anomalies that could be the sign of a suspect behaviour with the potential of criminal intent. These eight precise anomalies have been pointed out to her by surveillance system experts, whom she collaborated with for this project. Her work questions the development of urban surveillance and state control of course, but also questions what normative behaviour in the public space is and who gets to choose what is considered as the behavioral norm. This rigid covered book fold out with a beautiful leporello printed on both sides, neatly realized by FW: Books.

30 autres livres pourraient vous intéresser :