Retour

Ville de Calais / Henk Wildschut

53,08 €

Épuisé

Entre 2006 et 2016, Wildschut se rend dans la Jungle de Calais à de nombreuses reprises. Il y effectue systématiquement le même parcours, photographiant depuis la même perspective les différents lieux qui la constituent et documentant par là même le changement rapide et continu qui s’y opère. 

Plus de détails

Plus de détails

Ce livre n'est plus disponible

 
EditeurGwinZegal
Date de publication2017
Format21 cm x 28 cm
Nombre de pages320
SpécificationsCouverture souple
Langue(s)Français et anglais
ISBN 9789082588507

Entre 2006 et 2016, Wildschut se rend dans la Jungle de Calais à de nombreuses reprises. Il y effectue systématiquement le même parcours, photographiant depuis la même perspective les différents lieux qui la constituent et documentant par là même le changement rapide et continu qui s’y opère. Néanmoins, le photographe ne se cantonne nullement à l’enregistrement factuel : il échange avec les habitants de la Jungle afin de montrer la manière dont ceux-ci tentent de conserver leur dignité, malgré des conditions de vie déplorables. Cet effort se lit dans des détails que Wildschut sait habilement restituer : des jardinets sont créés devant les abris des réfugiés, les produits alimentaires sont parfaitement alignés dans les magasins construits par les habitants, les alentours des abris sont gardés propres… Une tension permanente vers le mieux-vivre, au point que Wildschut dénombre en janvier 2016 40 restaurants, 43 boutiques, 6 hammams, 8 boulangeries et 7 discothèques. En effet, la Jungle, au fur et à mesure des années, se transforme au point de devenir un véritable bidonville, avec une route asphaltée, des quartiers organisés par ethnies, de l’éclairage dans les rues, des lieux de prière, un théâtre… Wildschut, analyse l’économie et la logistique du camp aussi bien que les relations intercommunautaires au sein de la Jungle, et permet ainsi une immersion totale dans la vie de ces réfugiés

 

Between 2006 and 2016, Wildschut would go in la jungle de Calais (refugees’ makeshifts camps in the City of Calais, France), shooting from the exact same perspective the differents places constituting this jungle. The photographer documents the ruthless and constant changing at stake here. Nonetheless, Wildshut dies not limit his work to facts recording: he exchanges with the inhabitants of the jungle, aiming to show how they try to keep their dignity, in spite of the appalling living conditions. The efforts the refugees make are noticeable in the little details Wildschut skilfully restore: shrubberies planted around the shelters, perfectly tidied and aligned food items in stores the refugees built themselves, the surroundings cleaned and kept neat… A constant attempt to live a better live, to the point that Wildshut number in January 2016 40 restaurants, 43 shops, 6 hammans, 8 bakeries, and 7 night clubs. Indeed, the Jungle, as the years go by, transforms into a real slum, with a concrete road, districts or by ethnic groups, lights in the streets, cult places, a theatre… Wildshut, analyses the economy and logistic of the camp as well as the inter communitarian links and relationships inside the jungle, allowing a complete immersion in the refugees’ lives.